Rochers de grès en forêt de Bière


La forêt de Fontainebleau, que l’on nommait autrefois forêt de Bière (forêt de bruyère) était déjà parcourue par les hommes il y a 40 000 ans. Des tribus nomades du paléolithique se sont installées aux abords de la forêt laissant des outils de pierre taillée et de nombreux ossements d'animaux provenant des restes de la chasse : ours, éléphants, rhinocéros, cerfs géants. On retrouve également des stries gravées dans les cavités de certains rochers. En ces époques lointaines, la forêt était inhospitalière et les hommes n’y séjournaient qu'en période de chasse. Au Néolithique, l’agriculture et l'élevage se développa aux abords de la forêt. Des villages se formèrent autour de celle-ci laissant son intérieur inhabité, car l’eau potable y manquait. À l’âge de fer, les Ligures et les Celtes établirent plusieurs villages, mais toujours à la périphérie de la forêt. Déjà, les génies de grès observaient imperturbables les allées et venues des hommes. Allez vers "forêt de bière"